FOCUS 2018

Biomim’expo reste un grand rassemblement sur l’ensemble des applications et innovations bio-inspirées, dans tous les domaines. Vous y trouverez un large panel d’experts et de champs d’applications. Mais nous avons aussi souhaité proposer un éclairage particulier sur une grande thématique mise à l’honneur en 2018:

Habitat, Villes & Territoires de demain

Face aux grands enjeux, nos espaces de vie(s) se réinventent.
Comment intégrer + de vie dans nos vies ?

Les écosystèmes urbains se densifient. Ils hébergeront 70% de la population mondiale en 2050, à moins de 150 kms des côtes pour la plupart. Ils sont déjà les principaux émetteurs (2/3) des gaz à effet de serre.

Ces espaces ne sont pas prêts, ils n’ont pas été conçus en intégrant ou en prévoyant les enjeux écologiques, climatiques, énergétiques, sociaux et de santé publique auxquels nous devons faire face aujourd’hui, et demain. Ils doivent être repensés.

Les élus, bâtisseurs, industriels, designers, architectes, urbanistes et l’ensemble des parties prenantes sont les nouveaux « acteurs politiques », en capacité à décider, agir et redessiner notre monde de demain.

  • Face à l’urgence et à ces nouveaux besoins (et attentes*), une multitude d’initiatives voient le jour.
  • Un grand mouvement mondial de reconfiguration de nos espaces de vie est lancé, bien souvent en réintégrant de la vie dans la ville et dans nos vies, en pensant connexion, intelligence, résilience, végétalisation, agriculture urbaine, circuits courts, mobilité multimodale et douce, qualité de l’air …
  • Les écosystèmes naturels et les technologies bio-inspirées sont bien souvent intégrés à cette nouvelle vague, à des niveaux et des échelles variés: maison-quartier-ville …; matériaux, flux, partages …; air, eau, déchets, énergie …

Comment la bio-inspiration peut-elle répondre, et se proposer en apporteur de solutions à ces enjeux vitaux ?
Biomim’expo fera le point sur les tendances et projets en cours, exposera et fera intervenir des experts dans tous les domaines, et proposera une intermédiation inspirante et constructive pour présenter et échanger sur la façon dont le vivant peut inspirer, régénérer, optimiser, et recréer un nouveau bien-être et mieux-vivre.


(*), pour 92% des Français « il n’y a pas assez de nature en ville; pour 90% « les villes ont un rôle majeur à jouer en terme de lutte contre le réchauffement climatique et de transition énergétique ». Etude NewCorp Conseil


ENQUÊTE NATIONALE – Les Français veulent + de nature en ville

L’étude qui rappelle les attentes des habitants du village …
Tous les enseignements et les résultats ici.


Quelques articles et dossiers de la revue de tendance NewCorp sur le sujet:

UP’Magazine: Biomimétisme, économie circulaire, végétalisation urbaine, donnent le ton de la future Métropole du Grand Paris

Le Monde: Nouvelles centralités en devenir au sein de la Métropole du Grand Paris

Le Monde: Douze grandes métropoles veulent devenir des territoires sans énergie fossile d’ici à 2030

L’Atelier BNP Paribas: Ce que la ville du futur peut apprendre de la nature

NexityLab: Biomimétisme urbain, ou comment la ville imite la nature pour être plus durable

E-RSE: Villes durables : un marché de 3 700 milliards à débloquer pour les entreprises

Futura Planète: La première ville-forêt se construit en Chine

Novae: Berlin veut devenir une «ville-éponge»

Novethic: New York inondée tous les cinq ans à cause du changement climatique

CNN: California cities want Big Oil to pay for costs of climate change

BUSINESS INSIDER: Découvrez 5 superbes projets d’architecture pour le Grand Paris qui insèrent la nature en ville

CITYLAB: Disaster Resilience Saves Six Times as Much as It Costs

Plus particulièrement sur le projet ecotone:

Les Echos: Arcueil mise sur le programme mi écolo-mi urbain d’Ecotone, lauréat de l’appel à projets lancé par la Métropole du Grand Paris

Le Parisien: Arcueil : le projet fou qui va transformer les bords de l’A6

Sciences & Avenir: Présentation du projet Ecotone

L’ADN: Nature : l’architecture du futur

Institute of Physics: How forests could limit earthquake damage to buildings

WE DEMAIN: Maisons requin, libellule ou pomme de pain : quand la nature inspire l’architecture


Et le très complet dossier « Biomimétisme en architecture. État, méthodes et outils« , par Natasha Chayaamor-Heil , François Guéna et Nazila Hannachi-Belkadi.